Facture électricité en 2022 : comment la calculer et la comprendre

facture electriciteIl peut sembler difficile de comprendre sa facture d’électricité. Elle diffère légèrement selon les fournisseurs mais la plupart des éléments présents restent les mêmes. C’est une partie importante du budget d’un foyer. Voici les éléments nécessaires à la compréhension de la facture d’électricité. Et en prime, quelques astuces pour réduire le prix de l’électricité.

Meilleur prix de l’électricité : accéder au classement

  1. Comprendre sa facture d’électricité
  2. Les différents types de prix de l’électricité
  3. Calculer et estimer sa facture d’électricité
  4. Les différents modes de paiement d’une facture d’électricité
  5. Comment réduire sa facture d’électricité ?

Comprendre sa facture d’électricité

Pour comprendre sa facture d’électricité, il est important de connaitre les types de facture que l’on peut recevoir.

Facture mensuelle

Depuis quelques années, la facture mensuelle est très présente. La mensualisation permet de payer au fur et à mesure ses factures d’électricité.

Le système de mensualisation fonctionne grâce une estimation de sa consommation d’électricité. En effet, un échéancier est établi à partir de l’estimation. À la fin de chaque année, le fournisseur auquel vous avez souscrit va établir une facture de régularisation. Elle peut être créditrice ou débitrice en fonction de ce que vous avez réellement consommé durant l’année.facture electricite

Aussi, la facture d’électricité mensuelle permet de lisser vos paiements sur toute l’année. La consommation normalement est inégale, puisque nettement plus importante durant l’hiver. Le lissage vous évite les factures très élevées de l’hiver.

>> Consulter notre comparateur du prix de l’électricité

Facture bimestrielle

La facture d’électricité bimestrielle est une facture qui permet de payer sa consommation réelle et non celle qui peut être estimée par le fournisseur.

De ce fait, il est nécessaire d’effectuer un relevé du compteur électrique tous les deux mois, contrairement à la facturation mensuelle qui implique une relève une à deux fois par an.

Ainsi, l’abonné doit relever ses index de consommation s’il possède un compteur électromécaniques ou électroniques. Pour les détenteurs d’un compteur intelligent Linky, le relevé de compteur se fait automatiquement. Un technicien d’Enedis se déplace tous les semestres pour vérifier que la consommation indiquée est bonne.

En plus du paiement tous les deux mois, la facture bimestrielle donne accès à un plus grand nombre de modes de paiement. On peut notamment citer les chèques ou les titres interbancaires de paiement.

Les ménages qui choisissent la facturation bimestrielle disent mieux prendre conscience de leur consommation, saison après saison, grâce à l’envoi de ces factures au réel.

Composition de la facture d’électricité

La composition de la facture d’électricité est généralement la même pour tous les fournisseurs d’énergie. Les éléments principaux sont présents même si la mise en page peut varier selon le fournisseur. Vous pouvez trouver un exemple de facture d’électricité TotalEnergies :

Informations du client

Nous avons tout d’abord accès aux références du client. Elles sont généralement présentes au début de la facture d’électricité.

facture electricite

On a ainsi accès à ces informations :

  • Numéro du client : c’est ce qui permet d’identifier le client auprès du fournisseur d’énergie
  • Nom du client
  • Adresse postale du client : ou lieu de consommation. Elle peut néanmoins être différente de l’adresse de facturation.
  • Référence Point De Livraison (PDL) : le PDL est un numéro à 14 chiffres qui va identifier le logement et le compteur électrique. En ce qui concerne les factures de gaz, il faut remplacer le PDL par un Point de Comptage et d’Estimation (PCE) qui est également un numéro à 14 chiffres.

Moyens de contact du fournisseur

Sur la facture d’électricité, on va également trouver les moyens de contact du fournisseur auquel vous avez souscrit.On retrouve ainsi :

  • Le numéro de téléphone du fournisseur qui est accompagné du tarif d’appel ainsi que les horaires d’ouverture
  • L’adresse postale qui vous permet d’envoyer vos courriers au service clientèle
  • L’adresse mail pour également contacter votre fournisseur
  • Certains fournisseurs ajoutent également leur site internet

Montant de la facture d’électricité

S’en suit sur chaque facture d’électricité le montant de la facture d’électricité :

facture électricité

Sur ce bloc, on peut retrouver le montant de la facture d’électricité avec et sans taxes. On peut aussi lire ce qui a été prélevé sur la dernière facture d’électricité. Si vous avez des impayés, ils seront également notés dans le solde des précédentes factures d’électricité.

Montant des taxes

Les fournisseurs d’énergie appliquent tous les mêmes taxes et contributions qui sont fixées par les pouvoirs publics. On en constate trois :

  • La Contribution au Service Public de l’Électricité (CSPE) qui a pour but de financer les coûts d’acheminement ainsi que le chèque énergie
  • Ensuite arrive la Contribution Tarifaire d’Acheminement (CTA) qui finance l’assurance vieillesse du personnel du secteur de l’électricité et du gaz
  • Enfin, les taxes sur la Consommation Finale d’Électricité (TCFE) qui se retrouvent fixées par la commune et les départements

On retrouve pour terminer la TVA qui est de 5,5% sur le montant de l’abonnement et de 20% sur le prix du kWh.

Comprendre sa facture de régularisation d’électricité

Il existe deux types de facture de régularisation d’électricité : créditrice ou débitrice.

Lorsqu’une facture de régularisation créditrice arrive, cela veut dire que votre fournisseur vous doit de l’argent. Deux solutions sont ainsi possibles dans ce cas :

  • Si le montant de la régularisation est inférieur à 25€, alors ce montant sera déduit de votre prochaine facture d’électricité.
  • Si le montant de la régularisation est supérieur à 25€, alors le fournisseur auquel vous avez souscrit dispose de 15 jours ouvrés pour rembourser la différence entre la consommation estimée et la consommation réelle.

Vous pouvez aussi tomber sur une facture de régularisation qui vous demande de l’argent. Cela signifie que les mensualités de votre facture d’électricité ont été sous-estimées. De fait, les mensualités suivantes seront réévaluées.

Les différents types de prix de l’électricité

Selon le type de tarif de l’électricité, la facture reste plus ou moins stable sur le long terme. En effet, le fournisseur d’électricité peut choisir parmi quatre types de tarifs :

  • L’électricité à prix indexé
  • Le prix fixe
  • Le tarif libre
  • La tarification dynamique

La facture d’électricité à prix indexé

Une offre d’électricité à prix indexé propose une facture d’électricité qui évolue avec le temps. En effet, le tarif est donc indexé sur le tarif réglementé de vente de l’électricité, soit le Tarif Bleu d’EDF. Et comme le tarif réglementé varie deux fois par an, en février et en août, le tarif de l’offre d’électricité à prix du kWh indexé varie également deux fois par an. La force de ce type de tarif, c’est qu’il garantit de maintenir une réduction sur le tarif réglementé. Ainsi, qu’importent les variations, une offre d’électricité à prix indexé restera toujours moins chère que le tarif Bleu d’EDF.

La facture d’électricité d’une offre à prix indexé peut donc changer deux fois par an. Il ne faut pas s’inquiéter de voir un prix du kWh ou de l’abonnement différent lors du changement de tarif réglementé. Il s’agit du tarif hors taxe. La partie des taxes de l’électricité est soumise aux variations des taxes. Le fournisseur d’électricité n’a pas la main sur cette part du prix de l’électricité.

Tarifs TTC - Dernière mise à jour : Octobre 2021
FournisseursOffreAbonnement mensuelPrix du kWh
Option Base

Tarif de base
Offre Classique
Electricité 100% renouvelable
Prix indexé

plus d'infos » « moins d'infos

11% de réduction sur les tarifs réglementés HT au moment de la souscription
Offre 100% Online
Contrat sans engagement
Résiliation gratuite

>> Plus d'informations sur l'offre

3kVa : 12,85€
6kVa : 15,69€
9kVa : 18,61€
3kVa:0,1418€
6kVa:0,1418€
9kVa:0,1460€
► VOIR L’OFFRE

Tarif de base
Electricité Éco
Electricité verte
Prix indexé

plus d'infos » « moins d'infos

Electricité neutre en carbone
10% de réduction sur les tarifs réglementés au moment de la souscription
Contrat sans engagement
Résiliation gratuite

>> Plus d'informations sur l'offre

3kVa : 11,80€
6kVa : 14,52€
9kVa : 17,33€
3kVa:0,1441€
6kVa:0,1441€
9kVa:0,1483€
► VOIR L’OFFRE

Tarif de base
Alpiq
Prix indexé

plus d'infos » « moins d'infos

10% de réduction sur les tarifs réglementés HT au moment de la souscription
Offre 100% Online
Contrat sans engagement
Résiliation gratuite

>> Plus d'informations sur l'offre

3kVa : 8,75€
6kVa : 11,48€
9kVa : 14,28€
3kVa:0,1511€
6kVa:0,1511€
9kVa:0,1556€
► VOIR L’OFFRE

Tarif de base
Offre Petite Conso
Electricité 100% renouvelable
Prix indexé

plus d'infos » « moins d'infos

11% de réduction sur les tarifs réglementés HT au moment de la souscription
Offre 100% Online
Contrat sans engagement
Résiliation gratuite

>> Plus d'informations sur l'offre

3kVa : 6,94€
6kVa : 9,23€
9kVa : 11,57€
3kVa:0,1547€
6kVa:0,1547€
9kVa:0,1594€
► VOIR L’OFFRE

Tarif de base
Offre Petite Conso Verte
Electricité 100% renouvelable
Prix indexé

plus d'infos » « moins d'infos

11% de réduction sur les tarifs réglementés HT au moment de la souscription
Offre 100% Online
Contrat sans engagement
Résiliation gratuite

>> Plus d'informations sur l'offre

3kVa : 7,94€
6kVa : 10,23€
9kVa : 12,57€
3kVa:0,1547€
6kVa:0,1547€
9kVa:0,1594€
► VOIR L’OFFRE

Tarif de base
Electricité Verte France
Electricité verte
Prix indexé

plus d'infos » « moins d'infos

10% de réduction sur les tarifs réglementés HT au moment de la souscription
Offre 100% Online
Contrat sans engagement
Résiliation gratuite

>> Plus d'informations sur l'offre

3kVa : 8,75€
6kVa : 11,48€
9kVa : 14,28€
3kVa:0,1571€
6kVa:0,1571€
9kVa:0,1616€
► VOIR L’OFFRE

Tarif de base
Offre Eco
Electricité 100% renouvelable
Prix indexé

plus d'infos » « moins d'infos

20% de réduction sur le prix de l'abonnement
Offre 100% verte
Contrat sans engagement
Résiliation gratuite

>> Plus d'informations sur l'offre

3kVa : 9,50€
6kVa : 12,46€
9kVa : 15,49€
3kVa:0,1627€
6kVa:0,1627€
9kVa:0,1678€
► VOIR L’OFFRE

Tarif de base
Offre Safe
Electricité 100% renouvelable
Prix indexé

plus d'infos » « moins d'infos

20% de réduction sur le prix de l'abonnement
Offre 100% verte
Contrat sans engagement
Résiliation gratuite

>> Plus d'informations sur l'offre

3kVa : 9,50€
6kVa : 12,46€
9kVa : 15,49€
3kVa:0,1627€
6kVa:0,1627€
9kVa:0,1678€
► VOIR L’OFFRE

Tarif de base
Offre Temps Réel
Electricité 100% renouvelable
Prix indexé

plus d'infos » « moins d'infos

20% de réduction sur le prix de l'abonnement
Offre 100% verte
Contrat sans engagement
Résiliation gratuite

>> Plus d'informations sur l'offre

3kVa : 9,88€
6kVa : 12,94€
9kVa : 16,10€
3kVa:0,1654€
6kVa:0,1654€
9kVa:0,1700€
► VOIR L’OFFRE

Le prix fixe : une facture d’électricité stable

Certains fournisseurs d’électricité proposent des offres d’électricité à prix fixe. Dans le contexte de la crise des prix de l’électricité, ce type de tarif est très plébiscité. En effet, il s’agit d’une offre d’électricité dont le tarif reste le même pendant une durée déterminée dans le contrat. Ensuite, à date d’anniversaire, le tarif est mis à jour en fonction du tarif réglementé en vigueur, et reste à nouveau fixe pendant la durée admise dans le contrat. Ladite durée peut être d’un à trois ans, en général. Ainsi, pendant toute cette période, le consommateur ne subit pas les variations du prix de l’électricité, qu’elles soient à la hausse ou à la baisse.

L’avantage, c’est que les consommateurs qui souhaitent une facture d’électricité stable n’ont pas à s’en faire des évolutions potentielles du prix de l’électricité. L’inconvénient, c’est le tarif d’une offre à prix fixe est toujours plus élevé que celui d’une offre à prix indexé. En effet, pour garantir un tarif fixe sur une si longue durée, le fournisseur d’électricité doit s’assurer de pouvoir couvrir les coûts liés à la consommation de son client. Ainsi, il est obligé d’anticiper les potentielles augmentations du prix de l’électricité à venir. C’est pourquoi le prix d’appel d’une offre d’électricité à prix fixe est forcément plus élevé.

Actualité 2022

Cela reste le cas dans le cadre de la crise des prix de l’électricité en 2022. Mais le phénomène est tout de même moins accentué qu’avant la crise, qui a débuté en octobre 2021. En effet, il est devenu difficile pour les fournisseurs d’électricité de maintenir une tarif indexé avantageux. Les offres d’électricité à prix fixe ont donc remonté dans le classement général des offres d’électricité moins chère.

>> Choisir le prix fixe ou indexé ?

Tarifs TTC - Dernière mise à jour : Octobre 2021
FournisseursDurée d'abonnementAbonnement mensuel - BasePrix du kWh - Base

Offre électricité verte
3 ans6KVA:11,46€
9kVA:14,27€
6 kVA:0,1674€
9 kVA:0,1726€
► VOIR L’OFFRE

Offre Verte
2 ans6 kVA:11,77€
9 kVA:14,64€
6 kVA:0,2692€
9 kVA:0,2942€
► VOIR L’OFFRE

Elec Référence 2 ans
2 ansFaire la simulation► VOIR L’OFFRE

Offre d’électricité à prix libre

En souscrivant à une offre d’électricité à prix libre, le consommateur se soumet à la volonté du fournisseur d’électricité. En effet, le fournisseur d’électricité à prix libre détermine son tarif sans suivre de référentiel. Il peut également changer son tarif quand bon lui semble. Il doit simplement respecter un préavis d’un mois après l’annonce du changement de tarif. L’avantage d’un tel type de tarif, c’est qu’il peut être très peu cher si le fournisseur d’électricité réussit à réduire ses coûts au maximum. L’inconvénient, c’est qu’il n’est pas soumis à une réglementation. Ainsi, le fournisseur d’électricité Bulb est passé du fournisseur d’électricité le moins cher à l’un des fournisseurs les plus chers. Ainsi, dans le contexte où les prix de l’électricité sont variables et difficiles à anticiper, nous ne recommandons pas les offres d’électricité à prix libre.

La tarification dynamique

Depuis 2021, il existe un nouveau type de facture d’électricité. En effet, la Commission Européenne a décidé de proposer une nouvelle tarification de l’électricité : la tarification dynamique. Là où le référentiel des tarifs indexés et fixes sont jusqu’à présent uniquement le tarif réglementé de vente de l’électricité, la Commission Européenne propose un nouveau référentiel : l’EPEX Spot. Il s’agit de la bourse européenne de l’énergie. Les prix y sont variables chaque heure. Le consommateur connaît alors le prix de son électricité la veille pour le lendemain. C’est une tarification qui s’avère un peu dangereuse, car le consommateur est directement soumis aux variations du marché de gros de l’électricité. Les tarifs peuvent y être négatifs aux moments de demande les plus creux. Cependant, ils peuvent être extrêmement élevés pendant les périodes d’heures pleines, où la demande est la plus élevée. Finalement, le consommateur n’est plus protégé par le fournisseur d’électricité.

Ce type d’offre d’électricité a vu le jour juste avant le début de la crise des prix de l’électricité. C’est notamment pour cette raison que tous les fournisseurs d’électricité qui s’y sont essayé ont suspendu leur offre d’électricité à tarification dynamique.

Trouver le meilleur prix de l’électricité

Calculer sa facture d’électricité

detail factureIl y a plusieurs raisons qui poussent un client à calculer sa facture d’électricité. On peut vouloir la vérifier ou alors essayer de l’estimer avant de la recevoir.

Pour calculer sa facture d’électricité, il faut additionner l’abonnement et la consommation TTC. Ce sont les deux composantes d’une facture d’électricité. Le prix du kWh, lui, détermine le coût de la consommation.

On peut ainsi appliquer la formule suivante :

prix de l’abonnement d’électricité TCC + (kWh consommés * prix du kWh TCC)

Estimer sa facture d’électricité

Les fournisseurs d’électricité peuvent choisir deux types de facturations : facturation sur base de consommation estimée ou facturation au réel.

Facturation estimée de l’électricité

Lorsque le fournisseur d’électricité choisir d’élaborer la facture d’électricité sur la base d’une consommation estimée, il commence par estimer la consommation du consommateur en fonction des équipements de son logement et de ses besoins en électricité. Ensuite, il élabore un échéancier censé couvrir tous les coûts générés par les besoins en électricité de son client. Ce type de facturation est censé protéger le consommateur d’une facture de régularisation trop élevée au douzième mois et des mensualités trop élevées. En effet, en général, la consommation moyenne augmente drastiquement pendant la période hivernale, alors qu’elle ne coûte rien en été. Cette facturation permet au consommateur de lisser le coût de sa consommation électrique sur toute l’année. Il n’est alors pas obligé de payer très cher les mois d’hiver et rien du tout pendant les mois estivaux.

Les critères d’estimation d’une facture d’électricité

Le fait d’estimer sa consommation n’est pas simple. Plusieurs critères rentrent en compte :

  • surface du logement : plus la surface est grande, plus la consommation sera élevée
  • l’isolation : si votre logement est mal isolé, la consommation augmentera également
  • le nombre d’habitants ainsi que les habitudes de consommation ont aussi un impact important
  • le type d’appareils électriques utilisés (sèche-linge, climatisation, etc.)

De plus, tous les foyers n’utilisent pas l’électricité de la même manière. On peut en consommer :

  • Uniquement pour le chauffage 
  • pour le chauffage, l’eau chaude et la cuisson
  • pour l’éclairage ainsi que l’électroménager

De ce fait, estimer sa facture d’électricité est difficile car il faut prendre en considération l’ensemble de ces paramètres.

Facturation de l’électricité au réel

Certains fournisseurs d’électricité proposent une facturation de l’électricité au réel. Cela signifie que la facture est éditée à chaque relève du compteur d’Enedis, tous les deux mois. Alors, elle révèle exactement la consommation réelle du consommateur. L’avantage de ce type de facturation, c’est qu’il permet de payer uniquement ce qu’on consomme. Parallèlement, il n’implique pas l’édition d’une facture de régularisation au douzième mois. L’inconvénient, c’est que la facture d’électricité est de facto plus élevée en hiver qu’en été, à cause de l’utilisation du chauffage plus intensive.

Les différents modes de paiement d’une facture d’électricité

De nombreux modes de paiement sont mis en place par les fournisseurs d’énergie. Ils peuvent néanmoins varier selon l’opérateur auquel vous avez souscrit. La facture EDF est l’une des seules à accepter tous les moyens de paiement.

Prélèvement automatique

Le prélèvement automatique de votre facture d’électricité est l’un des moyens de paiement le plus courant chez les abonnés. Pour y avoir accès, il suffit de délivrer à votre fournisseur un Relevé d’Identité Bancaire (RIB). Certains banques demandent que vous donniez également une autorisation de prélèvement.

Ainsi, le fournisseur d’énergie peut prélever le montant de votre facture d’électricité automatiquement. Vous n’avez plus à y penser.

Virement bancaire

Le virement bancaire est le moyen de paiement qui ressemble le plus au prélèvement automatique. Néanmoins, c’est vous qui effectuez le paiement manuellement tous les mois. Il faut cependant être assidu afin de ne pas avoir d’impayés.

Règlement par téléphone

Il est possible de payer sa facture d’électricité par téléphone. En effet, en appelant le service client de votre fournisseur (si votre offre vous y autorise), vous pouvez régler votre facture d’électricité. Certains consommateurs préfèrent ne pas opter pour ce moyen de paiement puisqu’il est nécessaire de communiquer son numéro de carte bancaire, sa date d’expiration et son cryptogramme au conseiller téléphonique.

Espèces ou mandat cash

Ce moyen de paiement permet au client de régler sa facture d’électricité avec de l’argent liquide. Il faut aller dans un bureau de poste et régler le montant exact puisqu’il n’y aura pas de rendu de monnaie.paiement especes

Par chèque

De nos jours, le paiement par chèque est de moins en moins courant. Les retards de paiement sont fréquent puisque le chèque implique que le client se rende à la poste. Il faut aussi prendre en compte la durée d’acheminement. Comme pour le virement, il faut faire attention à la date limite indiquée sur la facture d’électricité pour se prémunir contre les pénalités de retard.

Titre Interbancaire de Paiement (TIP)

Le TIP est un moyen de paiement détachable sur votre facture d’électricité. Il suffit d’y inscrire ses coordonnées bancaires, le numéro de facture et de le renvoyer.

Bon à savoir : pour le TIP, il n’y a pas besoin de faire d’affranchissement postal.

Comment réduire sa facture d’électricité ?

Pour réduire sa facture d’électricité, plusieurs solutions existent. Vous pouvez choisir une électricité moins chère. On peut aussi mettre en place des astuces à son domicile pour consommer moins et réduire votre facture, EDF ou non. Nous vous aidons à faire le meilleur choix.

Choix d’un meilleur fournisseur

Si le fournisseur historique d’électricité EDF est encore l’opérateur le plus souscrit en France, il est loin d’être le plus économique. En effet, de nombreux fournisseurs alternatifs proposent de l’électricité moins chère qu’EDF.

Pour trouver le meilleur fournisseur pour réduire sa facture d’électricité, il faut prendre en compte plusieurs choses :

  • le montant de l’abonnement
  • le prix du kWh
  • les types de tarifs : fixes, indexés, réglementés ou libres
  • le type d’électricité : électricité verte, neutre en carbone ou normale…
  • les options tarifaires : de base ou heures pleines heures creuses
  • les différentes options proposées par le fournisseur

Sur notre comparateur, on constate que Ohm Energie est le fournisseur le plus intéressant pour la majorité des profils de consommation. Il achète de l’énergie 100% renouvelable et soutient la production française, pour 1€ TTC de plus par mois sur le prix de base, ce qui est un bel atout.

Dans le contexte de crise de l’énergie, les tarifs de l’offre Petite Conso d’Ohm Energie sont les seuls qui restent moins chers que le tarif réglementé. De par son tarif indexé, on sait déjà que son tarif va augmenter de +4% TTC en février 2022. Ce qui est une augmentation minime par rapport à ce qui se passe sur les marchés de gros de l’électricité.

► Découvrir Mint Energie

Astuces pour consommer moins

Il existe également des astuces pour réduire sa consommation qui ne sont pas le changement de fournisseur. Elles sont réalisables au quotidien ou en cuisine.

Vie quotidienne

On sait que plus la consommation de notre foyer est importante, plus la facture le sera également. Voici quelques astuces dans la vie de tous les jours:

  • Ne pas laisser les appareils électroniques en veille (ordinateurs, télévisions, …)
  • Ne pas laisser son smartphone charger la nuit et le débrancher dès que la charge est terminée.
  • Il est fortement conseillé d’opter sur des multiprises avec un interrupteur afin de couper l’électricité sur plusieurs appareils en même temps.
  • Éteindre la lumière d’une pièce dès qu’on la quitte peut être utile pour réduire sa consommation ou utiliser des ampoules basse consommation.
  • Enfin, il est important d’isoler au mieux son habitation en fonction de ses moyens (combles, huisseries, vitrages, etc.)

Astuces de cuisine

Il existe quelques astuces en cuisine pour consommer moins :

  • Vous pouvez ajouter un couvercle au-dessus de votre poêle ou casserole lorsque vous cuisinez.
  • Avant de l’utiliser dans une casserole, vous pouvez chauffer votre eau dans une bouilloire.
  • Vous pouvez éteindre vos plaques électriques quelques instants avant la fin de la cuisson.
  • Pour les cuissons rapides, il vaut mieux utiliser le micro-ondes plutôt que le four.
  • En ce qui concerne le four, il n’est pas toujours nécessaire de le préchauffer avant d’y mettre un plat.

Ces astuces pour moins consommer vont également vous permettre de réduire votre facture d’électricité.

► Prix de l’électricité : consulter le comparatif