Quelles sont les aides pour payer les factures d’électricité ?

Aides pour payer l'électricité L’Etat a mis en place deux aides pour payer les factures d’électricité : le chèque énergie et le Fonds de Solidarité Logement. Le budget moyen annuel pour un ménage français pour payer ses facture d’électricité s’élève à environ 1 600€ (2019). Un pôle de dépense très important qui peut parfois dépasser les moyens du ménage. En couplant ces aides à une maîtrise de sa consommation d’énergie, le consommateur peut réduire considérablement sa facture d’électricité. 

Prix de l’électricité : qui est le moins cher ?

Quelles sont les aides pour payer l’électricité ?

Les français bénéficient de plusieurs aides pour payer l’électricité. Les nombreuses aides disponibles en France pour aider les foyers à payer leurs diverses factures peuvent perdre un peu le consommateur. Ainsi, voici un récapitulatif des aides pour payer l’électricité en France.

Chèque énergieLe chèque énergie

Le chèque énergie est l’aide qui remplace le Tarif de première nécessité (TPN) et le Tarif spécial de solidarité (TSS) depuis 2018. C’est un dispositif qui permet de recevoir un montant compris entre 48€ et 277€ pour aider à payer la part énergétique du budget : électricité, gaz, combustibles, rénovation énergétique. Il se destine uniquement à cette utilisation. En effet, il n’est pas utilisable pour autre chose. Le public qui peut utiliser ces aides pour payer l’électricité est :

  • Le consommateur qui a souscrit chez un fournisseur d’énergie
  • Les résidents d’EHPAD
  • Les consommateurs qui souhaitent réaliser des travaux de rénovation énergétique

Sont éligibles les ménages dont le revenu fiscal de référence n’excède pas 10 800€ annuels par unité de consommation (par personne). L’avantage du chèque énergie, c’est que le consommateur n’a aucune démarche à réaliser. En effet, toute personne éligible reçoit automatiquement son chèque énergie à son domicile.

>> Comment savoir si mon fournisseur est le moins cher ?

Comment se servir du chèque énergie ?

Il est possible d’attribuer son chèque énergie directement à son fournisseur d’électricité. Dans ce cas, il faut envoyer un talon à l’adresse indiquée sur le chèque énergie, mentionnant le fournisseur d’électricité en question. Le chèque énergie sera dès lors envoyé directement au fournisseur et ce dernier en déduira le montant de la facture d’électricité. Pas de panique cependant si vous changez de fournisseur d’électricité entre temps. En effet, dès lors, le chèque énergie vous est à nouveau envoyé au domicile. Absolument tout est automatisé.

Enfin, il faut savoir qu’il est possible de faire savoir à son fournisseur d’électricité que vous possédez l’une des aides pour payer l’électricité de deux façons :Saisir le chèque énergie en ligne

Bon à savoir : le chèque énergie est valide jusqu’au 31 mars de l’année suivant son émission.

Parmi les aides pour payer l’électricité : le Fonds de Solidarité pour le Logement

Le Fonds de Solidarité pour le Logement, ou FSL, est l’une des aides pour payer l’électricité. Elle est de ces aides distribuées par les départements. C’est la raison pour laquelle il faut se rapprocher du Conseil Départemental, du centre d’action social, de la mairie ou de la CAF de la ville dont vous dépendez pour en bénéficiez. Cette fois, le consommateur doit faire la démarche. L’organisme sollicité peut également proposer au demandeur un accompagnement social, selon sa situation.

À quoi sert le FSL ?

Globalement, le FSL ne sert pas que d’aides pour payer l’électricité. Il se destine à aider le citoyen au moment de l’arrivée dans un nouveau logement avec plusieurs aides. Aussi, il peut servir à financer :

  • demenagementDépôt de garantie
  • Premier loyer
  • Frais d’agence ou de déménagement
  • Assurance du logement
  • Achat du mobilier de première nécessite
  • Dettes de loyer et charges
  • Aides pour payer l »électricité, factures de gaz, d’eau et de téléphone
  • Frais d’huissier

Bon à savoir : chaque FSL de chaque département ne dispose pas de la même réglementation dans l’attribution des aides du FSL pour payer l’électricité.

Qui est éligible aux aides du FSL pour payer l’électricité ?

Les aides du Fonds de Solidarité pour le Logement se destine aux publics suivants :

  • Locataires et sous-locataires
  • Propriétaire occupant
  • Personne hébergée gratuitement
  • Résident de logement-foyer

Pour déterminer l’éligibilité d’un individu à ces aides pour payer l’électricité moins cher, le FSL prend en considération toutes les ressources des personnes habitant le logement demandeur. Voici cependant la liste des ressources non prises en considération :

  • Aide au logement
  • Allocation de rentrée scolaire (ARS)
  • Allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH)

Les aides pour payer l’électricité octroyées par les fournisseurs d’électricité

Les aides pour payer l'électricité octroyées par les fournisseurs d'électricitéOutre ces deux aides étatiques pour payer l’électricité, il est possible que certains fournisseurs d’électricité octroient des aides ponctuelles. Par exemple, Engie proposait la Prime Coup de Pouce. EDF propose sa Prime énergie. Certains fournisseurs d’électricité offrent plusieurs mensualités… Autant d’opérations commerciales qu’il est possible de saisir ponctuellement.

Par ailleurs, dès qu’un consommateur rencontre un souci pour payer son électricité, son premier réflexe doit être de contacter son fournisseur d’électricité. En effet, la plupart des fournisseurs d’électricité sont à l’écoute et peuvent trouver des solutions. Mieux vaut donc contacter le fournisseur d’électricité avant de contester sa facture d’électricité.

Changer de fournisseur d’électricité

Si un consommateur paie son électricité trop cher, il peut aussi saisir l’opportunité de comparer les prix de l’électricité. En effet, grâce à la libéralisation du marché de l’énergie, le choix des offres d’électricité est vaste. Les fournisseurs d’électricité alternatifs conçoivent des offres plus adaptées aux différents profils de consommation. Voici un comparateur des prix de l’électricité mis à jour à chaque changement de tarif, dans la mesure du possible.

OffreDétail du tarifÉconomies par rapport à EDF 
Offres classées par prix croissant. Liste non exhaustive. Référencement non payant. En savoir plus.
EDF
Tarif bleu
Prix réglementé

plus d'infos » « moins d'infos

Les tarifs réglementés sont fixés par l'État et révisés une à deux fois par an.

Tarif de base
Abonnement : 136,08€/an
Prix kWh : 0,1740€
Tarif HPHC**
Abonnement : 144,36€/an
KWh HP : 0,1841€
KWh HC : 0,1470€
0€ d'économies annuelles*
Soit -0% par rapport à EDF

plus d'infos » « moins d'infos

Tarif réglementé
Service client téléphonique et digital
Contrat sans engagement
Résiliation gratuite

>> Plus d'informations sur l'offre

► VOIR L’OFFRE
*Ce comparatif est proposé à titre indicatif et ne peut être considéré comme contractuel. Les économies annuelles présentées correspondent à la différence entre les tarifs du fournisseur historique, EDF, et les fournisseurs alternatifs présentés. Le calcul des économies est basé sur une estimation de consommation de 16 000 kWh par an avec un compteur 6kVA au tarif de base, TTC (toutes charges comprises). Le site Prix-électricité-info n’est pas responsable des modifications de conditions et de tarifs des fournisseurs d’énergie pouvant conduire à des modifications des économies réalisées.
** Heures pleines / heures creuses

Réduire sa facture d’électricité en réduisant sa consommation

Avant de se renseigner sur les aides pour payer l’électricité, il faut également se poser la question de sa consommation. En effet, quand on s’intéresse de plus près à sa consommation électrique, on se rend compte que beaucoup de pôles de consommation peuvent être évités. Par exemple, les fameuses recommandations qui concernent les appareils en veille, ou encore le choix d’équipements électriques avec une étiquette énergétique de qualité sont de vrais conseils. Il suffit de les intégrer dans les habitudes de consommation, et alors la facture baisse immédiatement en partie. Ensuite, il faut pouvoir allier confort et facture d’électricité.

Facture impayée : quelles conséquences ?

facture impayée solutionLa loi impose que toute facture d’électricité émise doit être réglée dans un délai de 14 jours suivant son émission. Voici ensuite la procédure suivie en cas de facture impayée :

  • Réception d’un premier courrier de relance et accord d’un délai supplémentaire de 15 jours (30 jours pour les bénéficiaires du chèque énergie)
  • Le délai de 15 jours passé, le fournisseur d’électricité peut réduire la puissance du compteur ou couper le courant
  • Réception d’un deuxième courrier de relance stipulant que le courant peut être coupé ou la puissance de compteur réduite sans délai

Ce dernier courrier indique la possibilité de recourir aux aides du FSL pour payer l’électricité. Si le FSL n’accorde pas ses aides pour payer l’électricité dans un délai de deux mois après la demande, la procédure de réduction ou de coupure de l’électricité prend effet.

  • Ce recours suspend la procédure d’impayé et relance l’électricité dans le logement. C’est le FSL qui informe le fournisseur d’électricité du lancement de la procédure.
  • Si le consommateur ne recourt pas au FSL, l’électricité est coupée au bout de 20 jours

Bon à savoir : en période de trêve hivernale, l’électricité ne peut pas être coupée, peu importe la situation du consommateur. La trêve hivernale dure du 1er novembre au 31 mars de chaque année. Le fournisseur d’électricité peut toutefois décider de réduire la puissance du compteur.

Trouver le meilleur prix de l’électricité

Rédigé par Juline Martinez
Le 04/02/2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.