Les prix de l’électricité ont été négatifs pour les producteurs

Les producteurs d’énergie ont dû composer avec des prix d’électricité négatifs durant le lundi de Pâques. Ces prix négatifs sont apparus à cause d’une offre d’électricité supérieure à la demande et à des conditions météorologiques favorables.

Prix de l’électricité : accédez au comparatif

Une situation exceptionnelle

Le 13 avril 2020, nous avons connu une situation exceptionnelle. En effet, les producteurs d’électricité ont été amenés à payer leurs clients pour qu’ils récupèrent les électrons produits. Cette situation est déjà arrivée durant cette crise sanitaire mondiale dans plusieurs pays frontaliers tels que l’Allemagne ou la Belgique. Dans ces pays, le prix du mégawatt/heure était négatif de plusieurs dizaines jusqu’à une centaine d’euros. À titre indicatif, les prix d’électricité d’EDF sont positifs à 42 € par mégawatt/heure.

Les raisons d’une telle situation

Les tarifs d’électricité négatifs sont le résultat d’une offre qui est supérieure à la demande. En effet, la fermeture de nombreux commerces due au confinement a entraîné une baisse de la demande de 15 à 20% en Europe. La hausse de l’offre est quant à elle due à des conditions météorologiques très favorables qui ont poussé les éoliennes et les centrales solaires à fonctionner plus que d’habitude. Les coûts d’arrêt des centrales d’électricité étant plus importants que ceux de la poursuite des activités, les producteurs n’ont pas d’autre choix que de continuer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *