La combustion du bois plus polluante que le charbon ou le fioul ? Strasbourg Respire s’insurge

bois polluantLe collectif Strasbourg Respire et les habitants de la région alsacienne sont apparemment en situation de saturation. Oui mais, la question réside réellement ici : la combustion du bois est-elle réellement plus polluante que celle du fioul ou du charbon ?

Trouver le meilleur prix de l’électricité

Qu’est-ce que la biomasse ?

La biomasse est l’une des méthodes de production de l’électricité renouvelable. Elle fait partie de la définition de l’électricité verte. Elle consiste à utiliser le cycle de vie des déchets organiques pour créer de l’électricité. Les matières organiques utilisables pour créer de l’énergie peuvent être d’origine végétale ou animale, et peuvent être solides, liquides ou gazeuses.

  • Matières organiques d’origine végétale sont les résidus alimentaires, le bois, les feuilles.
  • Et matières organiques d’origine animale peuvent être des cadavres d’animaux, des être vivants du sol

Les états différents sont par :

  • Les déchets solides: paille, copeaux, bûches
  • Les déchets liquides: huiles végétales, bio-alcools
  • Matières organiques gazeuses: biogaz

La plainte de Strasbourg Respire

Strasbourg Respire est un collectif qui a pour leitmotiv de lutter contre la pollution de l’air et prévenir des risques potentiels.

Le mois de mars 2021 marque l’insurrection du collectif. En effet, la ville de Strasbourg et alentours est équipée de deux grandes centrales biomasses et plusieurs autres, plus petites. Ces centrales utilisent principalement le bois comme source de combustion pour produire l’énergie.

Strasbourg Respire lance un appel :

  • Il réclame l’arrêt de la combustion du bois dans ces centrales strasbourgeoises
  • Il demande la mise en place de mesures permanentes dans les alentours des centrales

Pourquoi Strasbourg Respire s’insurge contre les centrales biomasses ?

L’étude réalisée par le professeur et scientifique de l’université de Hasselt Tim Nawrot établit le fait que la biomasse n’était pas sans conséquence. Cette étude a en effet révélé que des millions de nanoparticules toxiques ont été retrouvées dans les urines des strasbourgeois. L’étude a été réalisée grâce au prélèvement des urines des enfants.

En bref, les causes identifiées de la présence de ces nanoparticules : le diesel, le chauffage au bois, l’industrie.

La combustion du bois émet de nombreuses particules fines. Strasbourg Respire affirme que la combustion du bois émet plus de nanoparticules que n’importe quelle autre matière organique.

Par conséquent, le collectif dénonce une « pollution industrielle sous-estimée ».

>> Découvrir les avantages de l’électricité verte

Rédigé par Juline

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *