Gaz ou électricité, quelle énergie choisir en 2022 ?

Gaz ou électricité, quelle énergie choisir en 2022 ? Le prix du gaz s’est envolé en 2021 et cette lancée se poursuit en 2022. La question se pose donc légitimement : vaut-il mieux choisir un chauffage au gaz ou à l’électricité ? Réaliser les travaux pour passer du gaz à l’électricité, est-ce rentable ?

Trouver le meilleur prix de l’électricité

Gaz ou électricité – Résumé

Les experts du marché de l’énergie tendent à conseiller aux consommateurs de passer à une installation électrique. Selon eux, même en réalisant des travaux de rénovation énergétique, le passage au tout électrique devrait être rentabilité en deux à trois ans, vu l’augmentation du prix du gaz. Trois bonnes raisons de passer à une installation électrique :

  • Le prix de l’électricité nucléaire est le moins cher
  • L’énergie électrique est plus favorable à la transition énergétique
  • En réduisant les besoins en gaz, on réduit la dépendance de la France au gaz russe

Trouver le meilleur prix de l’électricité

Même si le prix de l’électricité est moins en danger que le prix du gaz, persistent des offres d’électricité trop chères. Cependant, il est possible de bénéficier du large paysage énergétique pour trouver de l’électricité moins chère. C’est pour cela que nous conseillons de comparer les offres d’électricité. En effet, de nombreux fournisseurs d’électricité conçoivent des offres d’électricité sur mesure. Bien choisies, elles permettent de réaliser de réelles économies.

Top 3 des fournisseurs d'électricité les moins chers
logovattenfallTotalenergies

Offre Classique

Electricité verte

Abonnement : 182,64€/an
Prix kWh : 0,1556€

plus d'infos » « moins d'infos

Electricité verte
11% de réduction sur le prix du kWh réglementé HT
Prix indexé
Offre 100% Online
Contrat sans engagement
Résiliation gratuite


Offre Eco New Green

Electricité verte

Abonnement : 182,64€/an
Prix kWh : 0,1556€

plus d'infos » « moins d'infos

5% de réduction sur les tarifs réglementés HT
Prix indexé
Contrat sans engagement
Résiliation gratuite

>> Plus d'informations sur l'offre


Offre Essentielle


Abonnement : 136,08€/an
Prix kWh : 0,1680€

plus d'infos » « moins d'infos

5€ de réduction sur le MWh réglementé
Prix indexé
Contrat sans engagement
Résiliation gratuite

► VOIR L’OFFRE► VOIR L’OFFRE► VOIR L’OFFRE

Les fournisseurs d’électricité encore sur pied en 2022 sont ceux qui avaient acheté leur électricité en avance, à un tarif moins cher. C’est pour cela qu’ils peuvent proposer des offres d’électricité intéressantes.

C’est notamment le cas de Ohm Energie. En effet, ce fournisseur d’électricité digital propose quatre offres d’électricité. Le prix de ces quatre offres d’électricité dénote. Il a conçu des offres sur mesure, qui chacune s’adapte parfaitement à des profils de consommation bien précis. On trouve donc une offre d’électricité adapté à la consommation des petits consommateurs, avec l’abonnement d’électricité le moins cher : Petite Conso. En parallèle, Ohm Energie propose la meilleure offre d’électricité pour les gros consommateurs : l’offre Classique. Ensuite, si vous pouvez décaler vos consommations, optez pour la meilleure offre d’électricité week-end : Soir et Week-end. Enfin, si vous n’occupez votre logement que pendant les huit mois d’été (d’avril à octobre), l’offre Beaux Jours brade largement le prix du kWh (consommation).

Bref, Ohm Energie est sur tous les fronts. Par ailleurs, l’électricité verte est incluse à l’offre Classique, et coûtera 1€ de plus par mois pour toutes les autres offres.

Découvrir les offres de Ohm Energie

Pour bénéficier d’un service client téléphonique, Vattenfall est votre meilleur fournisseur d’électricité. En effet, son offre d’électricité verte premium Eco New Green est la moins chère incluant l’assistance téléphonique. >> Découvrir l’offre de Vattenfall

Gaz ou électricité – Quels sont les critères évalués pour choisir son énergie ?

Pour déterminer s’il vaut mieux choisir de chauffer son logement au gaz ou à l’électricité, il faut évaluer les critères suivants :

  • Le prix de l’énergie
  • Les aides
  • La rentabilité
  • L’écologie
  • La disponibilité des ressources
  • Les prévisions sur le long terme

Et ce que nous allons faire dès à présent.énergie

Gaz ou électricité – L’énergie la moins chère

Les fournisseurs d’électricité peuvent acheter leur électricité sur le marché de gros de l’électricité, ou auprès d’EDF, selon le mécanisme ARENH. ARENH signifie Accès Régulé à l’Electricité Nucléaire Historique. Ainsi, lorsqu’un fournisseur d’électricité achète son électricité à EDF, il s’agit de sa production nucléaire. À ce jour, c’est l’énergie la moins chère. En effet, le prix de l’électricité nucléaire s’élève à 46,50€ par MWh (mégawattheure). Il peut atteindre plus de 200€/MWh sur les cours mondiaux.

De plus, l’électricité nucléaire est très réactive. Si un besoin augmente en flèche ponctuellement, les réacteurs nucléaires peuvent être sollicités rapidement et combler ces besoins. Ainsi l’énergie la moins chère est l’une de plus réactives. Le prix de l’électricité est donc moins exposé aux envolées potentielles que le prix du gaz. En effet, il n’existe pas d’accès régulé à un achat de gaz.

Ainsi, gaz ou électricité selon le prix : l’électricité est victorieuse.

Les aides pour passer du gaz à l’électricité

Si votre logement est chauffé au gaz, vous pouvez vous faire aider pour passer à l’électricité. En effet, l’organisme MaPrimeRénov’ met en place un accompagnement gratuit. Il vous permet de trouver les aides pour financer vos travaux de rénovation énergétique. La prime des certificats d’énergie peut également apporter un soutien à vos financements.

Le cumul des deux aides peut grimper jusqu’à 8 000€. Sachant que passer au tout électrique coûte environ 13 500€. Cela réduit considérablement la facture. En plus, la rentabilité se fait aussi sur les économies d’énergie, générées par un équipement plus qualitatif.

Gaz ou électricité – La rentabilité

C’est le directeur du Centre énergie de l’Institut Jacques-Delors, Thomas Pellerin-Carlin qui va nous répondre :

« Avec les prix actuels du gaz et du pétrole, faire des travaux d’isolation ou ­installer une pompe à chaleur, c’est déjà rentable », (Source)

Il nous dit clairement que les frais investis dans les travaux de rénovation énergétique seront rapidement rentabilisés, au vu de la tendance que prend le prix du gaz.

Gaz ou électricité – L’écologieécologie

Le Réseau de Transport de l’Electricité (RTE) affirme que la décarbonation progressive menant à l’atteinte des Objectifs de Développement Durable passe par l’électrification de tous les secteurs, notamment l’industrie, le transport et les logements. En effet, le secteur énergétique représente 34% des émissions de gaz à effet de serre mondiales. Le nucléaire a une empreinte carbone moindre par rapport à l’extraction du gaz naturel liquéfié.

Gaz ou électricité – Disponibilité des ressources

Pour penser gaz ou électricité, il faut aussi connaître les ressources les plus disponibles en France. En effet, la France est un grand pays producteur d’électricité nucléaire. Et bien qu’elle soit bonne élève en matières de stockage du gaz naturel, elle dépend quand même des importations de pays étrangers : Norvège, Russie. Aussi vaut-il mieux privilégier une ressource dont la production ne dépend pas de ressources terrestres, ou encore dont la fourniture ne dépend pas du contexte géopolitique.

Gaz ou électricité – Que nous révèle l’actualité ?

En 2022, le bouclier tarifaire protège les consommateurs des augmentations successives et spectaculaires des prix de l’électricité et du gaz. Or, viendra le jour où le tarif réglementé du gaz se réindexera progressivement sur le prix du gaz sur les cours européens. Or, on sait que la différence entre le tarif réglementé actuel et le tarif que serait le tarif réglementé sans le bouclier tarifaire s’élève à 54%. En plus, le fournisseur de gaz historique et les autres devront sûrement compenser tous les frais qu’ils ont subis et engagés dans le cadre de la crise des tarifs. Enfin, la guerre en Ukraine n’arrange rien. En effet, le désengagement de la France vis-à-vis du gaz russe devrait durer entre deux et quatre ans. Entre temps, nous devrons continuer d’importer le gaz russe pour ne pas tomber en pénurie.

En résumé :

Gaz ou électricité ? Tout porte à croire que se chauffer à l’électricité comporte uniquement des avantages.

Rédigé par Juline Martinez
Le 07/06/2022
Modifié le 07/06/2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.