EDF prépare le plan d’économies Mimosa

Le fournisseur historique d’électricité EDF a rencontré des difficultés à cause de la crise du Covid-19. Ce n’est d’ailleurs pas le seul, sur le marché de l’électricité, à avoir été durement touché. Certains fournisseurs alternatifs se sont retrouvés avec un surplus d’électricité, mis en difficulté par les tarifs d’électricité pratiqués par EDF. 

Accéder au comparateur des prix de l’électricité

Mimosa : un plan à 3 milliards d’euros

Depuis la crise sanitaire, le fournisseur historique d’électricité EDF a annoncé avoir renoncé à ses objectifs financiers pour 2020 et 2021. La direction et les syndicats d’EDF ont de leur côté évoqué la préparation d’un plan d’économies. « Mimosa » devrait aider le groupe à économiser entre 2 et 3 milliards d’euros.

Ces économies interviennent pour combler les pertes de chiffre d’affaires dues à la crise du Covid-19. Une perte de 2,5 milliards d’euros qui s’explique notamment par une chute drastique de la consommation d’électricité. La pandémie a engendré une désorganisation du planning industriel du fournisseur qui commercialise le tarif bleu. En effet, moins d’électricité nucléaire a été produite par rapport aux prévisions.

La méthode « Mimosa » pour remonter la pente

Le groupe EDF a prévu plusieurs actions pour réussir à atteindre les 3 milliards d’économies :

  • cessions d’actifs
  • gel des embauches
  • augmentation d’investissements
  • réductions budgétaires

Sans ces actions, la dette d’EDF pourrait atteindre 50 milliards d’ici deux ans. Il est également fort possible que les tarifs réglementés augmentent afin de combler cette dette.

Enfin, l’électricité verte d’EDF fait partie des grands investissements du groupe. En plus d’investir dans son parc nucléaire, EDF souhaite se développer encore plus dans les énergies renouvelables.

Rédigé par Anys

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *