Baisse des interventions du médiateur national de l’énergie pour les impayés

médiateurEn 2020, une baisse des interventions du médiateur national pour impayés a été recensée. Par ailleurs, suite à la crise sanitaire liée au Coronavirus, la trêve hivernale a été prolongée de trois mois. Tout laisse à croire qu’il s’agit d’une « bombe à retardement ».

Trouver le meilleur prix de l’électricité

Baisses des impayés en 2020

Les interventions du médiateur national pour impayés de factures d’énergie ont baissé de 18% en 2020. Elles étaient pourtant en hausse ces deux dernières années. Par ailleurs, la trêve hivernale de 2020 est prolongée jusqu’au 31 mai 2021.

En 2019, on compte 551 721 interventions pour impayés. Plus de 80% concernent les factures d’électricité. Suite à des factures d’électricité impayées en dehors de la trêve hivernale, les foyers se voient réduire la puissance électrique ou bien ils sont soumis à des coupures d’électricité.

La prolongation de la trêve hivernale protège aujourd’hui les foyers des coupures, mais pas des réductions de puissance électrique. En effet, les personnes en difficultés financières sont protégées 8 mois à la place de 5 prévus initialement.

Par ailleurs, les dettes de ces ménages s’accumulent. Il faut donc s’attendre à une reprise importante des interventions du médiateur national à la fin de la trêve hivernale fin mai 2021. C’est pour cela qu’il recommande de prévenir au plus vite son fournisseur d’électricité de ses difficultés financières. Cela permettra de trouver des solutions comme des échéanciers de paiements.

A savoir : l’Etat met en place des aides financières pour les foyers en difficultés. Il est possible de bénéficier, en fonction du profil des ménages, du Fonds de Solidarité Logement (FSL) de l’Accompagnement Energie ainsi que du chèque énergie par exemple.

Le rôle du médiateur nationalmédiateur

Le médiateur a deux missions principales :

  • Recommande des solutions aux litiges : ainsi, il aide les consommateurs à résoudre les litiges. En effet, il propose les solutions les plus adaptées à chaque cas pour résoudre les différents entre consommateurs et fournisseurs d’énergie. Ces litiges concernent un contrat en lien avec l’énergie. Cela peut donc concerner un contrat d’électricité ou de gaz.
  • Informe les consommateurs : le médiateur national a aussi pour rôle d’informer les consommateurs sur les différentes démarches à suivre ainsi que leurs droits.

Le médiateur national de l’énergie peut intervenir principalement sur des litiges comme des factures d’électricité trop élevées, une mauvaise estimation de la consommation d’énergie, un délai de raccordement à l’électricité trop long ou bien un problème de livraison de fioul par exemple.

Bon à savoir : faire appel au médiateur national est un service gratuit. Cependant, il faut au préalable avoir contacté son fournisseur d’énergies. En effet, celui-ci doit être au courant de la situation.

Rédigé par Sophie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *