+1,6% sur le prix de l’électricité pour février 2021

tarifs réglementésLe prix de l’électricité est en proie aux augmentations. La CRE propose aux ministres de l’énergie et de l’économie une augmentation de 1,6% TTC des TRVE, pour le 1er février 2021. Une augmentation qui prend effet également auprès des professionnels, qui verront leurs tarifs de l’électricité augmenter de 2,6% TTC.

Prix de l’électricité : qui est le moins cher ?

Le tarif de l’électricité augmentera de 1,6% le 1er février

Sous réserve de l’acceptation du gouvernement, le prix de l’électricité EDF augmentera de 1,6% TTC pour les particuliers, et de 2,6% TTC pour les professionnels.

Voici le détail de cette augmentation, à l’échelle du mégawattheure :

  • L’augmentation Hors Taxe (HT) pour les tarifs bleus résidentiels (particuliers) est de 1,93% : cela équivaut à 2,42€ par mégawattheure (MWh)
  • Pour les tarifs bleus professionnels, l’augmentation HT est de 3,23% : soit 4,02€ par MWh

TRVEPourquoi une telle augmentation des TRVE ?

Les TRVE (Tarifs Réglementés de Vente de l’Électricité) évoluent deux fois par an, sur proposition de la CRE (Commission de Régulation de l’Énergie) et décision des ministres de l’économies et de l’énergie. Voici comment est justifiée l’augmentation importante du tarif de l’électricité prévue pour le 1er février 2021 :

  • L’augmentation du coût du complément d’approvisionnement en énergie et en capacité, suite à l’écrêtement de l’ARENH : +0,6% TTC
  • Augmentation du coût de l’approvisionnement en énergie et en garanties de capacité : +0,17% TTC, dont -0,8% TTC en énergie et +1,5% TTC au titre de la capacité ;
  • L’évolution des coûts de commercialisation d’EDF due aux effets de la crise sanitaire liée à la Covid-19 :
    • – 0,2 % TTC pour les clients résidentiels
    • + 0,9 % TTC pour les clients non résidentiels, hausse liée notamment à la réduction du périmètre
      d’éligibilité des clients non résidentiels aux TRVE à partir du 1er janvier 2021. Les clients restant
      aux TRV, en moyenne plus petits, ont des coûts de commercialisation exprimés en €/MWh plus
      élevés
  • La compensation du coût des impayés : +0,5%. La CRE a tout de même souhaité réduire l’impact sur le consommateur final en n’impactant le coût des impayés qu’à hauteur de 50%.

L’évolution des tarifs réglementé

evolution trve

Réalisé par Prix Électricité Info

Trouver le meilleur prix de l’électricité

Rédigé par Juline

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *