Prix de l’électricité : vers une hausse des taxes d’ici 2023

Prix de l'électricitéLe projet de loi des finances (PLF) 2021 prévoit une réforme concernant les Taxes sur la Consommation Finale de l’Electricité (TCFE). De quoi s’agit-il exactement ? Quels changements sont à prévoir ? Le prix de l’électricité va-t-il changer ?

Prix de l’électricité : consulter le comparatif

Le gouvernement prévoit une harmonisation du taux des Taxes sur la Consommation Finale de l’Electricité (TCFE) d’ici à 2023. Deux taxes constituent les TCFE :

  • La Taxe Départementale sur la Consommation Finale d’Electricité (TDCFE), collectée par les départements. Les départements n’appliquent pas tous le même taux. Son montant peut donc varier entre 1,54 et 3,27€/MWh en 2020.
  • La Taxe Communale sur la Consommation Finale d’Electricité (TCCFE) collectée par les communes. Son montant dépend des communes. En effet, celles-ci choisissent le taux qu’elles souhaitent fixer. Les différents taux sont les suivants : 0%, 23%, 47%, 71% ou 94 %.

Transfert de la gestion des taxes à la DGFIP

Aujourd’hui, plusieurs acteurs comme les communes, les départements ou encore les services préfectoraux ou locaux des finances publiques gèrent la taxation de la consommation d’électricité. Pour plus de simplicité, le projet de loi des finances (PLF) 2021 souhaite transférer la gestion des taxes communales à la Direction générale des finances publiques (Dgfip).

Ce changement sera mis en place à compter du 1 janvier 2023. Il s’accompagnera d’une hausse de la fiscalité dans de nombreuses communes et donc d’une hausse des factures d’électricité des ménages.

On compte aujourd’hui 20,4% des communes françaises qui n’utilisent pas la tarification maximale. Elles devront augmenter leurs taxes progressivement. Une taxe minimale devra être appliquée au cours des trois prochaines années. En 2021 la taxe devra être de minimum 47%, de 71% en 2022 et de 100% en 2023.

Les tarifs de l’électricité vont donc augmenter progressivement d’ici à 2023.

Tous les fournisseurs d’électricité, qu’il s’agisse d’EDF ou d’un fournisseur alternatif, sont obligés d’appliquer les taxes imposées par le gouvernement. Tous les clients seront donc concernés par ces évolutions tarifaires. En revanche, il reste possible de payer moins cher que chez EDF en souscrivant chez un fournisseur alternatif.

Rédigé par Sophie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *