Prix de l’électricité : l’impact du Covid-19 sur la trêve hivernale

La crise sanitaire due au Covid-19 a entrainé diverses conséquences sur le marché de l’électricité. Si elle n’a pas eu directement d’impact sur le prix de l’électricité, la trêve hivernale et le chèque énergie ont subi des modifications.

Accéder au comparateur des prix de l’électricité

Une trêve hivernale prolongée

La trêve hivernale permet à certains foyers de ne pas être expulsés de leur domicile, mais aussi de ne pas subir de coupure d’électricité. En février 2020, il y a eu une augmentation du prix de l’électricité ce qui a mis certains ménages en difficulté. La trêve hivernale a donc été étendue jusqu’au 10 juillet 2020 à cause de la crise sanitaire actuelle. Il est à noter que les ménages peuvent néanmoins subir une baisse de puissance de leur compteur électrique.

Un chèque énergie toujours utilisable

Le chèque énergie est délivré à 5,7 millions de foyers précaires afin de régler leurs factures d’énergie. Que ce soit pour régler le prix d’électricité pour un studio ou pour une maison, le chèque énergie a une valeur moyenne de 200 €. Le Covid-19 a ainsi prolongé sa durée de validité jusqu’au 23 septembre 2020 au lieu du 31 mars 2020. Il est bon à savoir aussi que le chèque énergie 2020 continue d’être envoyé aux différents foyers jusqu’à la fin du mois de mai.

>> Comment calculer le prix de l’électricité au m²

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *