Le prix du gaz augmente de 5,7% au 1er mars 2021

La Commission de Régulation de l’Energie confirme une augmentation de 5,7% des prix du gaz le 1er mars 2021. Cette augmentation s’explique par la forte demande de gaz cet hiver, liée à la vague de froid qui a traversé le monde, notamment l’Asie. L’augmentation des prix du pétrole et la forte sollicitation des stockages en Europe sont deux autres arguments émis par la CRE.

Trouver le meilleur prix de l’électricité

Augmentation des tarifs réglementés du gaz pour tout le monde

C’est encore une hausse officielle de 5,7% des tarifs réglementés du gaz au 1er mars 2021. La CRE affirme pourtant que les tarifs réglementés ont baissé de 9,2% depuis le 1er janvier 2019. Toujours est-il que les foyers utilisant le gaz sont tous concernés par cette hausse, ce depuis plusieurs mois.

  • Les foyers qui utilisent le gaz à des fins de cuisson connaissent une augmentation de 1,5%
  • Ceux qui utilisent le gaz pour la cuisson et l’eau constatent une augmentation de 3,4%
  • Les foyers chauffés au gaz subissent une augmentation de 5,9%

Bon à savoir : c’est le prix du kWh hors taxe qui évolue. Les taxes évoluent indépendamment du tarif réglementé.

Les prix fixes, une solution pour éviter la hausse du prix du gaz ?

Il existe des offres de gaz à prix fixe. Ces dernières proposent un tarif du kWh hors taxe fixe pendant une durée déterminée au moment de la souscription au contrat. Étant donnée la tendance des prix du gaz à augmenter considérablement mois après mois, ce peut être le moment de changer de fournisseur d’électricité pour trouver un prix avantageux. L’avantage du prix fixe, c’est que le prix souscrit à ce jour sera le même pendant une à quatre années, selon le contrat souscrit.

Eni, Butagaz, Vattenfall et Cdiscount Energie proposent des offres à prix fixes intéressantes.

Découvrir l’offre Webeo d’Eni

Rédigé par Juline

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *