La crise sur le marché de l’énergie : contexte et conséquences

La crise sur le marché de l'énergie : contexte et conséquencesCe 1er novembre 2021 aurait voir le prix du gaz augmenter de +15%. Grâce au gel du prix du gaz prévu pour toute l’année 2022, les français n’en connaîtront rien. Que s’est-il passé pour que le gouvernement en viennent à instaurer de telles mesures exceptionnelles ? Le marché du prix du gaz a connu une crise sans précédent, qui s’est répercutée sur le marché de l’électricité. 

Trouver le meilleur prix de l’électricité

Le prix du gaz en crise sans précédent

Le prix du gaz sur le marché de gros du gaz est en gausse perpétuelle depuis le début de l’année 2021. Des augmentations successives qui ont créé une vague de panique et d’indignation chez les français.

JanvierFévrierMarsAvrilMaiJuinJuilletAoûtSeptembreOctobre
+0,2%+3,5%+5,7%-4,1%+1,1%+4,4%+9,96%+5,3%+8,7%+12,6%

C’est d’ailleurs l’ultime augmentation du prix du gaz, en octobre 2021, de +12,6% TTC qui a fait réagir le gouvernement. En effet, ce dernier a décidé de réagir pour protéger les français des augmentations du prix du gaz à venir. C’est pourquoi les français ne connaîtront pas l’augmentation de +15% du prix du gaz prévue pour le 1er novembre. Voici les mesures exceptionnelles qui régiront le prix de l’électricité en 2022 et le prix du gaz :

  • Gel du prix du gaz jusqu’à la fin de l’année 2022
  • Limitation de l’augmentation du prix de l’électricité à +4% en février 2022
  • Envoi d’un nouveau chèque énergie de 100€ en décembre 2021
  • Envoi d’une indemnité inflation de 100€ en décembre 2021

La crise sur le marché du gaz a impacté le marché de l’électricité. On assiste parallèlement à une augmentation du prix du carburant, d’où l’indemnité inflation. Bref, le prix de l’énergie au niveau mondial est en bouleversement.

Pourquoi le prix du gaz impacte le prix de l’électricité ?

Pour comprendre le lien entre le gaz et l’électricité, il faut comprendre le fonctionnement du prix de l’électricité et savoir :

  • Que le gaz est l’une des sources de production de l’électricité, et elle est parmi les plus réactives
  • Qu’il n’existe aucun moyen de stocker l’électricité
  • Que le gaz a connu d’importants soucis d’importations pendant toute l’année 2021

En fait, il faut que la production d’électricité couvre en direct tous les besoins en électricité des français. En effet, puisqu’on ne peut pas stocker l’électricité, il faut injecter toute la production directement sur le réseau électrique, sous peine de perdre l’électricité produite. Or, notamment en période hivernale, il se peut que la demande en électricité soit plus élevée que la production. Dans ce cas-là, l’électricité nucléaire et renouvelable ne suffisent pas à combler les besoins des consommateurs. On a alors recours à des sources de production plus réactives, bien que polluantes, qui peuvent combler rapidement le manquement. Parmi ces ressources : le gaz. 

Or, le gaz ayant connu des soucis d’importations, il est devenu plus précieux. Son tarif  a augmenté et s’est répercuté sur le prix du kWh en France de l’électricité.  Le marché de l’électricité ne connaît pas de crise à proprement parlé. C’est simplement que les fournisseurs d’électricité subissent l’augmentation du prix de l’électricité habituelle, couplée à une augmentation fulgurante du prix du gaz. C’est notamment pour cette raison que beaucoup de fournisseurs d’électricité ont préféré suspendre ou modifier leurs offres d’électricité. Deux raisons à cela :

  • Ils ne peuvent pas proposer des tarifs intéressants
  • Ils n’ont pas les moyens d’assurer la fourniture d’électricité à plus de clients

>> Enquête : changements liés à la hausse du prix de l’énergie – octobre 2021

Notre comparateur des prix de l’électricité

Rédigé par Juline

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *