Hausse des prix de l’électricité à prévoir au 1er février 2021

Prix électricitéChaque année, les prix du tarif réglementé de l’électricité augmentent une à deux fois. En vue de la situation actuelle du pays, il faut s’attendre à une éventuelle hausse des prix de l’électricité pour ce 1er février 2021.  

Trouver le meilleur prix de l’électricité

Tous les ans, le prix de l’électricité des tarifs réglementés est révisé. En effet, sous les recommandations de la Commission de Régulation de l’Energie (CRE), l’Etat décide ou non d’augmenter les prix de l’électricité en France. Cette année, celui-ci pourrait connaître une hausse de 1,7%, d’après les documents communiqués par la CRE.

L’Etat communiquera sur sa décision finale à la fin du mois de janvier. La crise sanitaire due à la Covid-19 a joué un rôle dans cette augmentation des tarifs d’électricité. En effet, le grand nombre de factures impayées provoqué par cette crise est en partie responsable de cette hausse.

La CRE justifie donc cette évolution par une augmentation de divers coûts. En effet une montée des coûts d’approvisionnement en électricité est aussi à déplorer. De plus, la crise sanitaire a entrainé une hausse des coûts de commercialisation. Pour finir, la hausse des impayés représente, à elle seule, une augmentation de 0,5% du prix de l’électricité.

Cependant, la hausse des tarifs réglementés était plus importante en février 2020. En effet, les Français ont connu une augmentation de 2,4% l’an dernier.

Cette hausse représente en moyenne 16€ de plus par an sur la facture d’électricité.

Contrairement aux tarifs réglementés du gaz, qui tendent à disparaître d’ici 2023, la CRE n’a pas évoqué de suppression des tarifs réglementés de l’électricité à ce jour.

Les tarifs réglementés de l’électricité en France

Les tarifs réglementés de l’électricité en France sont commercialisés uniquement par EDF, le fournisseur historique d’électricité, ainsi que par les Entreprises Locales de Distribution (ELD). La Commission de Régulation de l’Energie (CRE) fait des recommandations à l’Etat qui sera le décisionnaire. L’Etat modifie ces tarifs en moyenne deux fois par an, en général en février et en août.

Depuis l’ouverture du marché à la concurrence, EDF et les ELD ne sont plus les seuls à fournir l’électricité sur le territoire. Ils n’ont donc plus le monopole. On appelle fournisseurs alternatifs d’électricité tous les autres fournisseurs d’électricité qui proposent des offres de marché, concurrençant les offres aux tarifs réglementés.

Rédigé par Sophie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *