Fermeture de la centrale à charbon du Havre

Centrale charbonLa centrale à charbon du Havre a cessé de fonctionner totalement le 31 mars 2021. Cette centrale, inaugurée en 1968, était une des dernières en fonctionnement en France. Sa fermeture entraîne la suppression de 300 postes.

Comparatif des prix de l’électricité

Les cheminées ne fumeront plus

La centrale à charbon du Havre, en marche depuis plus de cinquante ans, a été mise à l’arrêt définitif ce 31 mars 2021.

Trois-cent postes sont alors supprimés. Cela entraîne un certain mécontentement des anciens salariés de la centrale. En effet, ils se sont regroupés devant la centrale le jour de sa fermeture afin de montrer leur mécontentement face à cette décision. Par ailleurs, un accompagnement est mis en place afin de reclasser les 160 salariés.

La dernière tranche de production de cette centrale était exclusivement réservée à EDF. Celle-ci a été rénovée en 2014.

Pour la production d’électricité de cette centrale, le fournisseur historique d’électricité puisait dans ses stocks. Par ailleurs, EDF a épuisé ses derniers stocks de charbon le 10 mars 2021. C’est à cette date que la production d’électricité de cette centrale à charbon a cessé. Par ailleurs, l’arrêt officiel et définitif de la centrale sera 21 jours plus tard, le 31 mars 2021.

La centrale à charbon sera démantelée durant l’été 2022. Le nettoyage et le démantèlement de celle-ci devraient prendre une dizaine d’années.

>> Voir les prix de l’électricité en France

Vers un avenir plus vert

Sa fermeture avait été annoncée dans le cadre de la loi climat et énergie en novembre 2019. Cette loi, adoptée par l’Assemblée Nationale, vise laélectricité verte neutralité carbone à l’horizon 2050. Pour cela, la France a pour objectif d’être moins dépendante aux énergies fossiles. Ainsi, le pays souhaite diminuer sa consommation de 40% par rapport à 2012, d’ici 2030.

De plus, le gouvernement veut développer la production d’énergie issue de sources renouvelables. Il souhaite notamment développer l’éolien offshore et le photovoltaïque.

Ainsi, le nombre d’offres d’électricité verte devient de plus en plus important en France.

Aussi, la secrétaire d’État Emmanuelle Wargon s’est rendue sur place le 13 janvier 2020 afin de signer un pacte territorial de transition écologique.

Rédigé par Claire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *