Crise : le dispositif d’aide aux fournisseurs de gaz

Crise : le gouvernement annonce le dispositif d'aide aux fournisseurs de gazFace à la crise sur le marché des prix de l’énergie, le gouvernement a dans un premier temps gelé les prix du gaz pour toute l’année 2022. Pour aider les fournisseurs de gaz à survivre au gel des prix, qui les prive de marges supplémentaires malgré l’augmentation du prix du gaz sur le marché de gros, le gouvernement vient de statuer sur le dispositif d’aide. Ainsi, les petits fournisseurs de gaz recevront un acompte en février 2022, et les plus gros devront attendre juillet 2022. Budget engagé : 1,2 milliard d’euros. 

Prix de l’électricité : qui est le moins cher ?

Quel est le dispositif d’aide pour les fournisseurs de gaz ?

Le gouvernement a décidé d’intégrer un dispositif d’aide aux fournisseurs de gaz dans le projet de loi des Finances de 2022. Ce projet d’aide sépare les fournisseurs de gaz en deux catégories : les petits fournisseurs de gaz, de moins de 300 000 abonnés, et les plus gros. Pas conséquent, l’Etat compte engager un budget de 1,2 milliard d’euros en 2022 pour verser des aides :

  • En février 2022 (acompte) aux fournisseurs de gaz de moins de 300 000 abonnés
  • En juillet 2022 pour tous les autres

Cette aide devrait permettre aux fournisseurs de gaz de passer la crise. En effet, le gel du prix du gaz est une mauvaise nouvelle pour eux. En gelant le prix du gaz, ils se privent des marges habituelles, alors que le prix du gaz continue d’augmenter sur le cours mondial. Sachant que le prix de l’électricité n’est pas épargné, car le prix du gaz est intimement lié au prix de l’électricité.

Le contexte sur le marché de l’énergie

Cela fait près d’une année que le prix du gaz connaît des augmentations successives. À son paroxysme en octobre 2021, le prix du gaz augmente de +12,6%. Une augmentation qui a incité les autorités à protéger les français des augmentations prévues tout l’hiver, et plus tard encore. En effet, les prévisions annonçaient une décrue du prix du gaz en avril 2022. Finalement, elles sont plus pessimistes et tablent sur une augmentation continue sur toute l’année 2022. Ainsi, voici les mesures exceptionnelles sur le marché de l’énergie en 2022 :

  • Gel du prix du gaz tout le long de l’année 2022
  • Augmentation du prix de l’électricité limitée à +4% en février 2022
  • Chèque énergie de 100€ supplémentaire en décembre 2021
  • Versement d’une indemnité inflation de 100€ aux personnes qui touchent moins de 2 000€ nets en décembre 2021

>> Enquête : changements liés à la hausse du prix de l’énergie – octobre 2021

Notre comparateur des prix de l’électricité

Rédigé par Juline

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *