Calculer sa facture d’électricité : comment faire ?

Calculer sa facture d'électricitéQue l’on souscrive chez un fournisseur historique d’électricité (EDF) ou chez un fournisseur alternatif d’électricité, la méthode pour calculer sa facture d’électricité est la même. Quelles sont les informations à connaître ? Comment calcule-t-on le prix de l’électricité ? Comment estimer sa facture d’électricité ?

Comparatif des prix de l’électricité

SOMMAIRE

Composition du prix de l’électricité

Pour calculer sa facture d’électricité, il faut dans un premier temps comprendre de quoi est composé le prix de l’électricité en France. Il est fixé en fonction de plusieurs éléments : le prix de la fourniture de l’électricité, le prix de l’acheminement de l’électricité ainsi que de diverses taxes et contributions.

Le prix de la fourniture d’électricité

C’est le seul élément que le fournisseur d’électricité peut fixer lui-même. Ce ne sont donc pas les pouvoirs publics qui le fixe. Le prix de la fourniture d’électricité comprend les coûts :

  • De production de l’électricité : ces coûts s’appliquent pour les fournisseurs d’électricité qui sont aussi producteurs.
  • D’approvisionnement : ils servent à couvrir l’achat de l’électricité par les fournisseurs.
  • De commercialisation : ils comprennent la publicité, le marketing ainsi que la gestion clientèle. Les coûts liés au service client sont donc compris dedans.

Le prix de l’acheminement de l’électricitéCalculer sa facture d'électricité

Le prix de l’acheminement de l’électricité rentre en compte pour calculer sa facture d’électricité. Pour rappel, l’électricité est acheminée via les réseaux de transport et de distribution, eux-mêmes gérés par RTE et Enedis.

La facturation du prix de l’acheminement est indépendant du fournisseur d’électricité. En effet, ce prix est fixé par le Tarif d’Utilisation des Réseaux Publics d’Electricité (TURPE) qui couvre les coûts d’exploitation, de maintenance et de développement.

 Les diverses taxes et contributions

De diverses taxes et contributions sont à ajouter pour calculer sa facture d’électricité. Elles s’appliquent à tous les consommateurs. Il est donc important de les prendre en compte pour calculer sa facture d’électricité. Elles sont fixées par les pouvoirs publics et sont perçues par les fournisseurs qui les reversent aux bénéficiaires. On trouve :

  • La Contribution au Service Public de l’Électricité (CSPE) : elle finance le développement des énergies renouvelables, la péréquation tarifaire et le tarif de première nécessité.
  • Les Taxes sur la Consommation Finale d’Électricité (TCFE) qui dépendent du lieu d’habitation. Elles sont reversées aux collectivités locales.
  • La Contribution Tarifaire dAcheminement (CTA) : elle finance les retraites des employés des industries électriques. Le tarif d’acheminement est appliqué par les gestionnaires des réseaux de distribution d’électricité. Il dépend du tarif d’acheminement choisi par le fournisseur.
  • La Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA) : cette taxe s’applique sur le prix au kWh (20%) ainsi que sur l’abonnement (5,5%).

Ces trois éléments composent donc le prix de l’électricité. Ce prix va évoluer en fonction des taxes et des différents coûts de production et d’acheminement.

Comment calculer sa facture d’électricité à partir de ces éléments ? Tout d’abord, il faut toujours prendre en compte le prix TTC, toutes taxes comprises, qui est forcément indiqué dans les plaquettes tarifaires du fournisseur d’électricité. Le prix HT, hors taxes, qui est aussi indiqué, n’est pas représentation.

Calculer sa facture d’électricité puis comparer le résultat au prix des autres fournisseurs permet de réaliser qu’il est possible de réduire sa facture. En effet, tous les fournisseurs ne proposent pas les mêmes tarifs. Par exemple, le prix de l’électricité EDF est souvent plus cher que celui des fournisseurs d’électricité alternatifs. Connaître le prix de l’électricité est un critère important pour calculer sa facture d’électricité.

Prix de l’électricité : le classement

Comment calculer sa facture d’électricité ?

L’opération mathématique pour calculer sa facture d’électricité

Plusieurs raisons poussent le consommateur à calculer sa facture d’électricité. Cela peut être pour estimer son budget ou encore pour vérifier sa consommation.

Pour calculer sa facture d’électricité, on peut appliquer cette formule :

Prix de l’abonnement d’électricité TCC + (kWh consommés * prix du kWh TCC)

Calculer sa facture d’électricité revient à additionner le prix de l’abonnement et de la consommation TTC. Le prix du kWh détermine quant à lui le coût de la consommation.

Toutefois, cela ne fonctionne que si le client connait sa consommation. Si ce n’est pas le cas, il faudra d’abord estimer sa consommation avant de pouvoir calculer sa facture d’électricité.

Estimer sa facture d’électricité

Pour estimer sa consommation et calculer sa facture d’électricité, il faut prendre en compte plusieurs critères :

  • Le type du logement et sa surface : S’il s’agit d’un appartement, l’étage du logement est important pour estimer sa consommation avant de calculer sa facture d’électricité. En effet, la consommation en électricité entre un rez-de-chaussée et un deuxième étage n’est pas la même. De plus, la consommation en électricité augmente en fonction de la superficie du logement. La surface en m² est donc une donnée importante à noter pour calculer sa facture d’électricité.
  • Le nombre d’étages du logement
  • Le nombre d’habitants du logement
  • Les habitudes de consommation des habitants : pour choisir le bon fournisseur et mieux calculer sa facture d’électricité, il faut déterminer la présence des habitants dans le logement. Cela peut être toute la journée ou plutôt en soirée et le week-end.
  • L’isolation du logement : La consommation peut augmenter si le logement est mal isolé.
  • Les appareils électriques du logement : certaines habitations consomment de l’électricité pour les appareils électriques uniquement ou pour le chauffage, l’eau chaude et la cuisson. De plus, il faut prendre en compte les divers appareils électriques de l’habitation ainsi que l’électroménager.

Il existe donc une liste importante de critères à déterminer et prendre en compte pour estimer sa consommation et calculer sa facture d’électricité. Estimer sa consommation n’est cependant pas une science exacte. D’ailleurs, les estimations sont toujours différentes entre les fournisseurs et l’on peut consommer plus ou moins en fonction des années. Il faut donc garder à l’esprit qu’il est presque impossible de deviner à l’avance exactement combien l’on va consommer, même en se basant sur les factures de l’année précédente.

Comment lire sa facture d’électricité ?

Pour savoir calculer sa facture d’électricité, il faut comprendre de quoi elle est composée. En fonction du fournisseur d’électricité, l’organisation et la présentation des factures sont différentes. Cependant, les informations principales et la façon de calculer sa facture d’électricité restent les mêmes.

Informations client et contact fournisseur

On retrouve sur la facture d’électricité les informations relatives au client. Cela n’apporte pas d’éléments à considérer pour calculer de sa facture d’électricité, cependant ces informations permettent de connaître tous les détails du contrat. De plus, cela permet d’identifier le client. Les principales informations sont :

  • Le nom et prénom
  • Le numéro de client : c’est un identifiant unique indépendant du logement ou du contratCalculer sa facture d'électricité
  • Le numéro de compte : il s’agit d’un identifiant propre au logement et au contrat
  • L’adresse: l’adresse de facturation peut être différente du lieu de consommation.
  • Le point de livraison (PDL): il s’agit d’un numéro composé de 14 chiffres. Il sert a identifier le lieu exact de consommation de l’électricité du client. Le PDL est rattaché au compteur électrique du logement.
  • Le numéro du compteur : cela permet de l’identifier. De plus, en peut retrouver le type de compteur. En effet, il en existe différents types. Les compteurs peuvent être électromécaniques, électroniques ou encore connectés comme les compteurs Linky.

Des informations pour contacter les fournisseurs apparaissent également sur la facture :

  • Le numéro de téléphone du service client ou de dépannage. Les horaires du service client et le tarif d’appel sont aussi mentionnés.
  • L’adresse mail 
  • L’adresse postale
  • Le site internet

Toutes ces informations ne sont pas des éléments utiles pour calculer sa facture d’électricité. Cependant, elles permettent au consommateur de mieux comprendre sa facture d’électricité et d’avoir les informations essentielles de son contrat.

Facturation

Le montant TTC à régler au fournisseur d’électricité est détaillé dans cette section. Cette partie est à comprendre et vérifier pour calculer sa facture d’électricité.

Les tarifs de l’électricité peuvent varier en fonction des fournisseurs d’électricité. La facture est composée d’une part fixe et d’une part variable. La part fixe comporte l’abonnement. La part variable est proportionnelle à la quantité d’énergie consommée : ce sont les kWh.

Le montant de la facture est composé de ces éléments :

  • Le montant de la consommation : il représente les kWh consommés que l’on multiplie par le prix du kWh proposé par le fournisseur.Calculer sa facture d'électricité
  • Le prix de l’abonnement d’électricité fixé par le fournisseur : Il varie en fonction des fournisseurs mais aussi selon la puissance du compteur électrique.
  • Le montant des services et options souscrits lors de la signature du contrat. Il ne faut pas les oublier pour calculer sa facture d’électricité, ce sont des frais supplémentaires.
  • Les conditions de l’abonnement : on retrouve, dans un premier temps, la puissance souscrite pour le compteur d’électricité, en kilovoltampère (kVA). Elle peut varier entre 3 kVA et 36 kVA. L’option tarifaire choisie est aussi précisée, soit l’option de base ou bien l’option heures pleines heures creuses. Ce choix peut permettre de faire des économies en fonction des foyers. Calculer sa facture d’électricité et comparer les différentes offres disponibles permet de choisir le bon fournisseur et de réduire les coûts liés à l’électricité. Pour finir, on retrouve aussi le montant de l’abonnement HT ainsi que la période d’abonnement facturé.
  • Les diverses taxes et contributions obligatoires : la Contribution au Service Public de l’Électricité (CSPE), les Taxes sur la Consommation Finale d’Électricité (TCFE), la Contribution Tarifaire d’Acheminement (CTA) ainsi que la Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA).

Types de facture

Il existe plusieurs types de facture d’électricité, la facture mensuelle et la facture bimestrielle. Cela modifie légèrement la façon de calculer sa facture d’électricité.

  • Facture mensuelle

La facture mensuelle est une facture très appréciée. Ce moyen permet de payer au fur et à mesure ses factures d’électricité. Cette facture est basée sur un échéancier de paiement avec un prix fixe à payer tous les mois. Il est alors plus facile d’estimer sa facture d’électricité.

Le montant de la facture est une estimation de la consommation d’électricité. À la fin de chaque année le fournisseur établit une facture de régulation à partir de la consommation réelle. En effet, si la consommation est plus élevée que l’estimation faite, un supplément sera demandé. À l’inverse, si l’estimation est plus haute que la consommation réelle à l’année, le trop-perçu sera remboursé par le fournisseur.

La facture de régularisation peut donc être créditrice ou débitrice. Elle permet de payer l’électricité véritablement consommée durant l’année.

De plus, elle permet de lisser les paiements tout au long de l’année. En effet, la consommation n’est pas la même en hiver qu’en été. Ce système permet de payer toujours la même somme et de ne pas avoir d’écart important entre chaque facture. La mensualisation donne la possibilité de calculer sa facture d’électricité plus simplement et de savoir le montant annuel à lui dédier.

  • Facture bimestrielle

Contrairement à la facture d’électricité mensuelle, la facture bimestrielle n’est pas basée sur une estimation de la consommation en électricité. En effet, elle est basée sur la consommation réelle d’électricité.

Pour cela, il faut effectuer le relevé du compteur électrique tous les deux mois. Pour les personnes ayant un compteur électrique connecté (Linky), le relevé se fait automatiquement.

Avec ce type de facturation, le montant varie en fonction de la consommation d’électricité. Il est plus difficile de calculer sa facture d’électricité avec ce système. Cependant, l’avantage est qu’il n’y aura pas de facture de régulation avec ce type de facturation.

Les moyens de paiement

Plusieurs moyens de paiement sont disponibles en fonction du fournisseur d’électricité. Il est possible de payer sa facture d’électricité via :

  • Le prélèvement automatique 

Il s’agit d’un des moyens de paiement le plus courant. Pour pouvoir payer de cette façon, il suffit de communiquer au fournisseur d’électricité un Relevé dIdentité Bancaire (RIB) ou un IBAN (International Bank Account Number). Ce mode de paiement est pratique pour l’abonné. En effet, il n’a pas à s’inquiéter du règlement qui sera fait automatiquement. Evidemment, cela n’empêche en aucun cas le contrôle en vérifiant les comptes bancaires et les factures d’électricité.

  • Le virement bancaire 

Le virement bancaire est un moyen de paiement qui est semblable au prélèvement automatique. En effet, la seule différence demeure dans le fait que ce n’est pas automatique. Le client doit déclencher le virement pour chaque paiement de facture. Ce moyen permet de garder un certain contrôle sur ses paiements.

  • Le règlement par téléphone 

Autre option possible, le règlement par téléphone. Ce moyen de paiement correspond aux personnes ne souhaitant pas passer par internet. Pour cela, il faut contacter le service client du fournisseur et communiquer son numéro de carte bancaire, sa date d’expiration ainsi que son cryptogramme. Tous les fournisseurs ne proposent pas ce type de paiement.

  • Les modes de paiement matériels

Les fournisseurs d’électricité proposent encore les modes de paiement matériels traditionnels. Il est donc possible de payer sa facture d’électricité en espèce. La loi impose que tout commerçant Calculer sa facture d'électricitédoit proposer ce moyen de paiement. Pour régler sa facture d’électricité en espèce, il faut déposer le montant exact en bureau de poste. Il n’y a pas de rendu de monnaie.

Il est aussi possible de payer sa facture par chèque, en envoyant le chèque au fournisseur. Généralement, une date limite de règlement est indiquée sur la facture. Ce moyen de paiement est de moins en moins utilisé. En effet, il nécessite une anticipation de la part du consommateur. Il faut prendre en compte le déplacement à la Poste et les délais d’acheminement ainsi que les frais que cela engendre.

Pour finir, le client peut régler sa facture d’électricité par Titre Interbancaire de Paiement (TIP). C’est un moyen de paiement directement détachable de la facture. Il ressemble beaucoup au chèque. Bien souvent, l’ordre et le montant du paiement sont déjà inscrits. Le client doit alors renseigner ses coordonnées bancaires et le numéro de facture avant de le renvoyer.

Comment faire des économies sur sa facture d’électricité ?

Malgré le fait qu’il soit difficile de calculer sa facture d’électricité, il est possible de faire des économies et de payer son électricité moins chère. La facture d’électricité représente une grosse partie du budget des français. Il est donc intéressant de réduire ses dépenses avec des gestes simples du quotidien.

Voici nos idées de gestes simples :

  • Bien éteindre les appareils électroniques et ne pas les laisser en veille (ordinateurs, télévisions,…).Calculer sa facture d'électricité
  • Il ne faut pas laisser son smartphone charger la nuit et penser à le brancher dès que la charge est terminée.
  • Eteindre la lumière lorsque l’on quitte une pièce peut être utile pour réduire la consommation d’électricité ou encore utiliser des ampoules basse consommation.
  • Certains appareils électroménagers comportent un mode « Eco », les cycles sont plus long mais permettent de moins consommer.
  • Choisir des appareils les moins énergivores possible, plus chers à l’achat mais ils permettent de faire des économies sur le long terme.
  • Penser à l’isolation, un logement bien isolé permet de réduire considérablement sa facture d’électricité.
  • Il est aussi possible de changer de fournisseur d’électricité. C’est souvent le meilleur moyen pour réduire sa facture d’électricité. Pour cela, vous pouvez vous rendre sur notre comparateur des prix de l’électricité.

Calculer sa facture d’électricité est un bon moyen pour gérer son budget.

Prix de l’électricité : consulter le comparatif

Rédigé par Sophie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *